function waza(loc) { window.open(loc,"","toolbar=no,location=no,directories=no,status=no,menubar=no,scrollbars=no,resizable=no,width=400,height=300") } //-->

10/02/2006

MIRACLE, SLY IS BACK !



la meilleure news de la semaine dans ce monde agité fut la réapparition miraculeuse de Sly Stone sur la scéne des Grammy Awards 2006 !!!
Je n'ai pas regarder la cérémonie mais si c'est votre cas, racontez nous ça dans les commentaires un peu plus bas.


Chez db aka DUBRUIT, on annonce souvent le décés d'artistes, aujourd'hui c'est beaucoups moins triste puisqu'il s'agit de la renaissance du monstre sacré du Funk.

(cliquer sur l'image pour agrandir)



Je ne vous ferais pas la bio compléte de Sly, Wikipedia s'en charge trés bien et l'article le concernant est trés complet, il vient même d'être mis a jour et évoque son possible retour dans le show-biz, je préfére vous tenir la main pour naviguer dans le fourre-tout de YouTube.com ou l'on trouve des trésors inédits issus des VHS de "fan de..." Un miracle de la rencontre low-tech/hi-tech

On commence par cet extrait du Ed Sullivan show de décembre 1968. Sly vient de sortir l'album "Dance to The Music" et ce titre cartonne en tête du top100 album. Ed Sullivan a l'air de faire la gueule en annoncant Sly. Le groupe, composée de Larry Graham, Freddie Stone, Rose Stone, Cynthia Robinson, Jerry Martini et Greg Errico s'empare de l'antenne et déballe une énergie incroyable. Sly commence par cette phrase:


"Don't hate the blacks,
don't hate the whites,
if you get bitten,
just hate the bite..."


L'Amérique découvre un groupe mixte (hommes/femmes/noirs/blancs) qui révolutionne l'histoire du rock en prime-time et qui sera la vedette, un an plus tard, du festival de Woodstock.

"Everyday People/Dance To The Music" Ed Sullivan Show, 1968


Encore plus fort, Sly & the Family Stone au Harlem Cultural Festival de 1969 (que j'évoquais dans le post précédent sur Nina Simone), un document ultra inédit et sortit de nul part (avec le time code à l'image).

"I Want to Take You Higher" Harlem Cultural Festival 1969.


La video suivante est un extrait du Dick Cavett Show, un talk-show trés populaire dans les années 70. Sly Stone s'y montre totalement "stone" à la coke. Nous sommes en 1970 et Sly est manifestement sur la voie de l'interminable traversée du désert dont il est enfin sorti mercredi soir.

Sly dans la stratosphère, Dick Cavett show, 1970


J'aimerais vous en dire tellement plus, vous parler de l'album tribute qui vient de sortir, vous dire que Sly habite à L.A. et se deplace en Harley Davidson à 4 roues, vous parler de la reformation du groupe sous le nom The Family Stone (toujours sans Larry Graham), mais tout ça c'est pour les mois à venir... Welcome back Sly !



Finissons avec 1 morceau moins connu du premier album à succés de Sly et célebrons le miracle de son retour en musique mes fréres.

(cliquer sur l'image pour agrandir)


♬ "Color Me True" Dance To The Music - 1968 - 3'06"

PS : le premier qui dégotte le lien vers une version online des Grammies est prié de l'ajouter aux commentaires, thanx.

2 Comments:

Anonymous Mawsi Kahi said...

Sly était ridicule et pas en forme aux Grammys, il est à peine resté 3 mn (malgré Steven Tyler d'Aerosmith qui le rappelait en vain) il aurait dû s'abstenir, ça casse le mythe !

lundi, 01 mai, 2006  
Anonymous Anonyme said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

lundi, 30 juin, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home